Notre mission Historique Conseils d'administration

Notre mission

Les buts fixés par nos fondateurs étaient de représenter les locataires des terres publiques du Québec de même que les propriétaires des terrains de villégiature sur les terres du domaine public du Québec et promouvoir leurs intérêts.

Le RLTP s'est donc donné comme mission :
  • De faire respecter le principe d'appartenance de la forêt aux Québécois et Québécoises,
  • D'assurer l'accessibilité de toutes les classes de la société à la forêt du Québec à des coûts raisonnables,
  • De veiller à ce que les normes de construction et d'implantation en forêt soient en concordance avec:
  • Le temps d'utilisation de ces constructions
  • Le respect de l'environnement
  • Le développement durable
Le RLTP privilégie la mise en œuvre des moyens suivants :
  • Négocier avec le gouvernement ou son mandataire, les termes, les conditions et la tarification des baux d'occupation des terres publiques et surveiller tout action pouvant influer sur les conditions des locataires et propriétaires de terrains sur les terres du domaine public;
  • Collaborer avec d'autres groupements poursuivant des buts similaires et concerter son action avec eux
  • Promouvoir l'accessibilité à la forêt et veiller à la défense et au respect des droits des locataires et des propriétaires sur les terres du domaine public;
  • Publier, éditer, vendre ou autrement diffuser du matériel de promotion de ses objectifs et de ses activités
  • Participer à des réunions, des congrès ou des conférences utiles à la poursuite de ses buts;
  • Présenter des mémoires, faire signer des pétitions et utiliser tout autre moyen légitime dans l'atteinte de ses buts.

Depuis sa fondation, les bénévoles du RLTP ont obtenus des gains importants dans tous les domaines de notre ressort. La lutte n'est pas finie car les gouvernements de tous les paliers ne cessent d'intervenir sur le domaine public à des fins de rentabilité et ce, trop souvent aux dépens des intérêts des détenteurs de baux.

Le RLTP est là pour leur rappeler qu'en tant que gestionnaires du territoire du domaine de l'État, ils sont redevables envers les personnes à qui ils ont consentis des baux d'occupation et nous continuerons à faire les représentations qui s'imposent afin de répondre aux buts et à la mission que nous ont légués nos membres fondateurs.