Retour aux nouvelles

Projet de gazoduc de 750 km en sol québécois...

13 mars 2019

PROJET GAZODUQ

Le présent corridor représente 4553 détenteurs de baux qui sont répertoriés.



20190313   Énergie Saguenay et Gazoduq : Charette n’écarte pas un rejet

Le ministre québécois de l’Environnement, Benoit Charette, n’écarte pas la possibilité de rejeter entièrement les projets d’usine de liquéfaction de gaz naturel au Saguenay et de gazoduc devant l’alimenter s’il s’avère que ceux-ci ne répondent pas aux critères de protection de l’environnement et d’acceptabilité sociale requis.

Lire l'article du journal Le Quotidien: https://www.lequotidien.com/actualites/energie-saguenay-et-gazoduq--charette-necarte-pas-un-rejet-faee9c5d73628f2f1ea5c875249f231f?utm_campaign=Aujourd%E2%80%99hui%2C%20le%2013%20mars%202019&utm_medium=mailer&utm_source=omerlo

20190227  Gazoduq présente son projet à La Tuque

LA TUQUE — L’équipe de Gazoduq était de passage à La Tuque, mardi, pour une rencontre d’information et de consultation publique dans le but de définir un tracé à moindre impact pour son projet. Ce dernier prévoit la construction d’une conduite souterraine de plus de 750 km de gaz naturel entre le nord-est de l’Ontario et la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le projet représente un investissement privé estimé à 4,5 milliards de dollars.  Voir l'article du Nouvelliste: https://www.lenouvelliste.ca/actualites/gazoduq-presente-son-projet-a-la-tuque-c60bdf3b7b079361f612fa4014d572a9?utm_campaign=Aujourd%27hui%2C%2027%20f%C3%A9vrier%202019&utm_medium=mailer&utm_source=omerlo

20190204   Le RLTP a rencontré les  représentants du projet jeudi le 31 janvier dernier.

Ce fut une bonne rencontre où on a pu leur faire part des inquiétudes des villégiateurs et nos demandes quant au passage de ce pipeline dans leur secteur de villégiature (et/ou abri sommaire)

pour entre autre le respect des accès.  Des consultations publiques sont prévues un peu partout en région.

Voir vos journaux locaux. Et nous on reste alerte et en contact avec la Cie.


20190109    Un autre article sur le développement du projet de gazoduc https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1136101/abitibi-temiscamingue-conduite-gaz-souterraine-gazoduc

20190123 Développement de dernière heure À la suite de consultations avec les communautés locales et autochtones, nous identifierons le tracé le plus optimal et le plus réalisable du point de vue environnemental, socio économique et technique. Plusieurs tracés potentiels seront donc étudiés à l’intérieur du corridor d’étude.

Le tracé privilégié sera soumis à un autre processus d’information et de consultation publique, puis à une évaluation approfondie par toutes les autorités de réglementation concernées. Cliquez ici pour en savoir plus sur la tournée d’information et de consultation.

Les critères considérés pour établir le tracé sont les suivants :

  • topographie
  • présence humaine
  • utilisation du territoire
  • environnement naturel
  • terres publiques et désignées
  • zones naturelles
  • couvert végétal
  • habitats fauniques
  • plans d’eau
  • parcs et terres de loisirs
  • zones ayant une importance historique, archéologique ou culturelle
  • présence d’infrastructures telles que routes, chemins de fer, barrages, lignes électriques
  • utilisation ou partage de droits de passage existants 
  • coût 
  • accessibilité de la ligne de transport de gaz naturel


Le RLTP suivra de près l'évolution de ce dossier dans l'intérêt de ses membres.

L’entreprise Gazoduq veut construire un gazoduc de 750 km en milieu naturel, au Québec, afin de transporter du gaz de l’Ouest canadien vers une future usine de liquéfaction située au Saguenay, d’où il sera exporté à bord de navires qui traverseront le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Il s’agit du plus imposant projet de transport d’énergie fossile dans la province depuis le pipeline Énergie Est. Son président est d’ailleurs Louis Bergeron, ancien vice-président du défunt projet de TransCanada.

Pour lire l'intégral: Projet de gazoduc de 750km en sol québécois _ Le Devoir.pdf